Searching for John

de et avec Stefan Kinsman | Cie La Frontera

  • 25/05 18:00

Searching for John est une pièce de cirque créée et interprétée par Stefan Kinsman mettant en scène le personnage de John Henry.
John Henry est un voyageur, il est donc un immigrant aux yeux de certains, un aventurier  aux  yeux  d´autres  ou  encore  un  porteur  de  connaissances  de  l'inconnu pour quelques-­uns. Ses voyages sont une quête sans fin de lui‐même.

Il sera accompagné de la présence technique et magique de Andrea Speranza, la construction scénographique de Jani Nuutinen, la construction de marionnettes de Patrick Sims, les images photographiques de Ximena Castro et la création sonore de Chloé Levoy.
Il a fait des apparitions sur scène pendant des scènes ouvertes, des festivals  et  aussi  pendant  des  actions  culturelles  dans  des  lycées  français.  Pour  communiquer  avec  son  entourage,  John  Henry  parle  en  anglais  avec  un  accent  texan.

" Après  la  création  de  Somnium  et  Santa  Madera  avec  Juan  Ignacio  Tula  dans  lesquels une recherche approfondie a été réalisée sur la déconstruction et la reconstruction de la discipline de la roue Cyr, j'ai poursuivi mon travail avec le cercle. J´ai très envie de continuer à développer une recherche personnelle sur la circularité en scène, qui a débuté avec la Roue Cyr. Le cercle, un élément de base du  cirque,  est  une  forme  archaïque  puissante  qui  symbolise  la  protection  et  la  création (dans l’Égypte ancienne), et il est une référence forte à la spiritualité. Cependant,  je  me  rends  compte  que  la  recherche  menée  avec  la  Roue  Cyr  est  seulement une petite partie du travail à faire pour repousser les limites de la circularité dans les arts de la scène. C’est  ainsi  que  le  cercle  en  lui­‐même,  à  partir  de  la  roue  Cyr,  m’a  amené  à  travailler sur Searching For John et constitue l’un des fondements du projet, symbolisant  notre  recherche  personnelle  de  la  vérité,  notre  recherche  personnelle de la spiritualité."

Il conçoit une Cabane, espace scénographique carré de 6 mètres sur 6 mètres, autour duquel  le  public  est  présent  sur  2  ou  3  faces.  Elle  s´inspire  des  cabanes  du  continent américain, des peuples de basses moyens et des peuples nomades, de plusieurs  matériaux  tels  que  l'étain,  le  bois,  le  carton,  le plastique  et  le  métal. La Cabane symbolise un abri humain fondamental : elle est une métaphore liée au thème  de  la  recherche  de  la  vérité  individuelle,  la  recherche  pour  trouver  sa  place dans ce monde.

Les  principaux  axes  de  recherche  sont  l’équilibre  et  la  manipulation  d´objets  circulaires. A partir de la technique de base de la roue Cyr, Stefan Kinsman a commencé  ses  recherches  sur  l’équilibre  et  la  manipulation  d’autres  cercles :  petits et grands, rigides et flexibles. Cette recherche doit être poussée plus loin en utilisant les techniques d'équilibre acquises avec la roue Cyr et les techniques de manipulation acquises avec le jonglage.

Depuis  2018,  La  Frontera  travaille  dans  des  établissements  scolaires  français  avec le personnage de John Henry, et propose d’enseigner l'art par l’expérience directe et franchissant ainsi les frontières qui limitent le cirque contemporain à une scène désignée (théâtre, chapiteau). Nous avons constaté que des disciplines autres que les arts (comme l'anglais en tant que langue étrangère, le sport, etc.) peuvent susciter l'intérêt des étudiants lorsqu’elles sont abordées dans le cadre d'une expérience artistique (dans ce cas, par contact direct avec John Henry). Ce projet se poursuit tout au long de 2019 et 2020 en partenariat avec Le Sirque et des collèges et lycées publiques de Limoges et Nexon.
La  première  apparition  en  public  de  John  Henry  a  eu  lieu  lors  du  festival  de  cirque La Route du Sirque 2019 (du 16 au 24 août à Nexon, en France). La Frontera à présenté une performance de 9 jours non‐stop qui a mis John Henry en  immersion  dans  le  festival,  en  interaction  avec  le  public,  les  spectacles,  les  artistes, les bénévoles.